Copalme

Cercle de réflexion et d'échange des arboristes francophones

Accueil > Sujets > Santé et sécurité > Hygiène professionnelle > L’alimentation de l’arboriste

> L’alimentation de l’arboriste

L’alimentation équilibrée est gage de bonne santé physique et mentale. L’arboriste grimpeur est souvent comparé à un sportif de haut niveau par l’intensité et la répétition de ses efforts physiques, soutenus dans la journée et tout au long de la semaine.

Si l’objectif du sportif est d’améliorer ses performances, celui de l’élagueur est d’accomplir le travail demandé tout au long de sa carrière. Son organisme doit être au meilleur de son potentiel, pour atteindre en toute sécurité l’objectif souhaité.

Pour répondre à ces exigences, l’organisme a besoin d’énergie, d’eau et de nutriments bien spécifiques.

Tous ces éléments sont apportés par une alimentation équilibrée et adaptée ainsi que par une bonne hydratation.

L’élagueur, comme toute autre personne, doit connaître les différents groupes d’aliments et leurs propriétés pour lui permettre un équilibre alimentaire. Cet équilibre doit se faire sur la semaine, pour plus de commodité.

L’arboriste grimpeur doit connaître les conséquences et les risques d’une alimentation non équilibrée et non adaptée.

La répartition des apports alimentaires au cours de la journée se fait habituellement sur 3 repas principaux : le petit-déjeuner couvrant environ 20 à 30% des apports énergétiques totaux, le déjeuner 30 à 40% et le repas du soir 30%.

Les fiches téléchargeables de cette rubrique font le point sur les principes biologiques humains, sur les besoins physiologiques et orientent l’arboriste-grimpeur sur les meilleurs choix alimentaires : Consultez les PDFs (Accessibles uniquement aux abonnés)
Remonter
SPIP | | Mentions légales | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0